Ce forum est fermé depuis le 31 août. Je suis actuellement entrain de le recréer pour un nouveau public. Une autre histoire. Un autre univers qui mélangera l’irréel au réel. A la prochaine. o/

Partagez | .
 

 Le cyborg solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Age : 17
Race : Cyborg

avatar
Genos Watts
Message

Watts Genos

«  Seul le courage est récompensé. »

Passeport
• Nom: Watts
• Prénom: Genos
• Âge: 19 ans
• Race: Cyborg
• Groupe: Militaire de jour
• Lieu de naissance: Inconnu
• Orientation sexuelle: Bisexuel
• Animal de compagnie: Aucun



Description Physique
Genos est certes un cyborg, mais il a tout de même un visage et une silhouette humaine. Il a le gabarit d'un grand sportif; des épaules larges, des bras musclés, des pectoraux et des abdominaux bien visibles dès qu'il porte un haut un peu trop serré, et des jambes puissantes. Bref, un homme bien bâti. C'est aussi un grand jeune homme. Du haut de ses cent quatre-vingts-quatorze centimètres, il surplombe la plupart des humains.
Seul son visage est de couleur chair, le reste de son corps est visiblement celui d'un robot. Ses yeux sont presque totalement noir, ce qui lui donne un air inhumain, à son plus grand malheur. Heureusement, son iris est colorée, celle-ci a une belle couleur dorée. Son visage peut être au premier abord froid et dur, mais en réalité, un sourire chaleureux et bienveillant est souvent accroché à sa face. Il a une mâchoire bien défini, un nez fin et parfaitement droit, des yeux vifs, de fines lèvres et des sourcils blonds souvent froncés. Quelques circuits électroniques parcourt son visage légèrement hâlé. Ses cheveux blonds indomptables sont bien souvent ébouriffés, mais ça lui donne un petit charme. Le plus impressionnant chez ce robot est sa variété étonnante d'expression faciale, toutes plus humaines et naturelles les unes que les autres.
Pour ce qui est du style vestimentaire de Genos, il est très banal. Il aime exhiber ses bras donc il ne porte que très très rarement des manches, de plus il trouve ça bien plus pratique. Sinon il aime porter des bottines en cuir et des pantalons noirs. Il ne porte que très rarement des accessoires car il a peur de les abîmer. Les seuls piercings qu'il possède sont placés sur les lobes de ses oreilles.
Ses puissants bras mécaniques sont en plomb noir comme toutes les autres parcelles de son corps d'ailleurs, ce qui le rend énormément lourd (entre deux cent et trois cent kilos). Des diodes électroluminescentes oranges ou bleus illuminent sa sombre "armure". Ses membres robotiques ont du mal à se refroidir malgré les nombreuses ventilations sur son anatomie donc il a une température corporelle assez élevée ce qui est ma foi bien utile quand le temps se fait glacial.


Caractère du personnage
Genos est quelqu'un de très courageux et fier. Il a beaucoup de valeurs et ne supporte pas les personnes qui les contredisent. Il est très sévère avec lui-même, il ne montrerait jamais à quelqu'un qu'il a besoin d'aide. Ce qui le rend parfois presque borné. Genos est relativement intelligent et très compréhensif. Malgré le fait qu'il soit très solitaire, il n'a aucun problème à nouer des liens avec des humains. C'est aussi quelqu'un de très tolèrent et ouvert d'esprit. Même si parfois il s'entête sur des sujets futiles. Il est très respectueux et aussi très discipliné. Il est généreux, amical et serviable même avec des inconnus. Il fait tellement confiance aux races humaines que ça le rend parfois même naïf. Il croit fermement en l'humanité et tient à la protéger. C'est un très bon homme, très attentionné.
Sa fierté peut parfois se transformer en orgueil ou en mépris dans certains cas, même si cela reste rares, c'est possible. Il peut aussi être têtu et borné quand il s'y met. Quand il apprécie quelqu'un, il devient très vite collant et beaucoup trop protecteur. Ne comprenant pas vraiment les codes de la société des humains, Genos manque cruellement de tact et peut même paraître impoli. De temps en temps, il se laisse un peu trop aller et oublie que sa force n'est pas comparable à celle d'un humain lambda. Il est donc un peu brutal, mais il essaye d'y faire attention.


Il était une fois
Je me souviens encore avec mélancolie de mon passé. Je ne me souviens plus où je suis né, il faisait juste très chaud, incroyablement chaud. Je suis orphelin. Je ne connais pas ceux qui m'ont donné la vie mais je connais ceux qui m'ont nourri et qui m'ont aimé comme leur réel fils. Je me souviens encore très bien de leurs visages, du sourire fier de mon vieux père quand il me voyait et du regard aimant de ma vielle mère. Ce n'étaient pas mes parents, mais rien ne m'empêche de les considérer comme tel. Je les aimais et ils m'aimaient. Ce vieux couple m'avait accueilli à bras ouvert. Mon enfance aurait été joyeuse si je n'avais pas été malade. Une maladie ne touchant d'habitude pas les enfants d'après les docteurs. Au début tout avait commencé par un manque de souplesse et des crampes à répétition et au bout de quelques années, j'ai fini cloué dans un lit d'hôpital incapable de mettre un pied devant l'autre, de lever le bras pour attraper un objet et même incapable de respirer seul. Quand je le pouvais encore, je parlais longuement avec ma mère entre les quatres murs blancs de l'hôpital. Je lui disais que je ne voulais plus vivre, que j'en avais marre et elle, elle éclatait en sanglot. Parfois, je n'avais même plus le courage de bouger la tête ou même d'ouvrir les paupières et là mon père me prenait la main et la serrait dans la sienne en me criant des mots d'encouragement. Il me répétait que j'étais un homme, beau et fort, que je ne pouvais pas me laisser mourir comme ça. Et là j'ouvrais les yeux. Ce vieil homme était mon modèle. Un militaire à la retraite, courageux et fier. Dans mon lit d'hôpital je le regardais quand il prenait son air sévère et qu'il réfléchissait à une solution, même si celle-ci n'existait pas. Moi qui aimait le sport étant petit, à dix ans je ne pouvais même plus bouger mes jambes. C'était une catastrophe, je ne voulais plus manger et je tombais dans la dépression. Je me souviendrais toujours des docteurs qui n'osaient pas me répondre quand je leur demandais quand est-ce que je serais guéri. Des infirmières qui évitaient mon regard qui les supplier de m'enlever ces tuyaux qui me tenait prisonnier de ce monde. Je m'aigrissais à vu d'oeil. Au bout d'un moment ma mère n'arrivait même plus à venir me voir, ça lui faisait trop mal. Alors il ne restait plus que moi et ce vieil homme borné, qui s'obstinait à chercher une solution dans différents pays.
Je me souviendrais toujours de ce jour où mon père me força à ouvrir les yeux pour m'annoncer qu'il allait m'emmener aux Etats-Unis pour me sauver. Ce jour là, il m'avait redonner de l'espoir. A mes quinze ans, mon père m'emmena donc dans un pays inconnu dans l'espoir de me sauver. Une fois arrivé là-bas une femme nous avait accueilli. Elle expliqua longuement à mon vieux comment elle comptait me sauver. Sur le coup, mon père ne se rendit pas compte de ce qu'il était en train de signer. Avant que je disparaisse avec la docteur vers le bloc opératoire, mon père m'expliqua qu'il fallait que je sois fort et qu'il comptait sur moi. Après c'est le noir complet. Ce sont mes derniers souvenirs dans le monde des vivants. Je me souviens juste de cette main chaude serrant la mienne.

Quand je rouvris les yeux, la première chose que j'entendis furent des cris de joie. Une quarantenaire qui poussait des cris d'hystérie. Une fois calmée, elle m'expliqua qu'après deux ans de travail acharné, elle avait réussi à me faire vivre et je me vis dans un miroir. Après ses cris d'hystérie, ce fût mes cris d'horreur. Je ne me reconnaissais même pas. J'avais vieilli, mes yeux avaient changé de couleur, mon gabarit avait lui aussi totalement changé et le pire de tout. Je n'avais plus rien d'humain. Je n'étais plus humain. Une fois un peu remis de mon apparence hors normes, j'ai cherché à savoir où était ma famille. La vieille folle en face de moi ne me répondait même pas. J'ai dû cherché par moi-même. C'est là, que j'ai découvert la mort de mon père adoptif. On lui avait annoncé mon décès à cause d'une soi-disant erreur médicale et il était rentré chez lui bredouille. Et une ou deux années après il était mort d'un infarctus. Alors j'ai ensuite cherché à savoir depuis combien de temps j'étais dans le laboratoire de cette femme étrange. Cela faisait trois ans. Trois ans que ma mère adoptive pensait que j'étais mort. Je suis donc parti en catastrophe de l'hôpital aux Etats-Unis pour revoir ma mère. Une fois face à elle, elle ne voulut pas me croire. Je me souviens encore de ses cris de rage contre moi et de ses larmes coulant sur ses joues marquées par la vieillesse. Elle m'a même emmené face aux tombes des plus belles choses qu'elle avait perdu. Son fils adoptif et son mari bien aimé. Je suis tombé à genoux quand elle me les a montré. Un corps avait été enterré à ma place... Puis ma mère est partie. Refusant de rester plus longtemps avec moi. Je ne sais pas combien de temps je suis rester en face de ces tombes à pleurer et à chercher des explications. Je n'avais plus rien, plus de but, plus de famille, plus nul part où aller. Je suis donc parti.

J'ai voyagé, m'entraînant sans aucun but. Et je l'ai rencontré. Lui, mon maître. Le seul qui me redonna comme l'avait fait mon père, de l'espoir. J'appris à me battre, à me contrôler, à me connaître avec lui. Je lui dois tout. On commença à voyager ensemble, c'est ainsi que sans m'en rendre compte, nous finîmes à Sokujitsu. Sans lui je ne pense pas que je serais arriver jusque là. Il ne m'a jamais dit d'où il venait ou encore quels étaient ses pouvoirs et d'où il les tirait. C'était un homme très mystérieux et je respectais ça. C'est dans cette grande ville que mon maître m'annonça qu'il n'avait plus rien à m'enseigner. Je voulus rester avec lui au début, mais il insista pour que je reste à Sokujitsu. Il est donc partit sans rien me dire de plus. Je suis encore assez triste de son départ, mais que voulez-vous... Je n'allais pas lui courir après non plus. Après ça, j'ai recommencé à errer dans la ville sans aucun but. Mais je ne voulais pas tourner en rond plus longtemps comme avant. Je veux avancer et progresser. Régresser ne me servirait à rien. Alors je pris la décision d'entrer dans l'armée pour servir les différentes races de cette ville. J'ai maintenant dix-neuf ans. J'ai de nouveaux buts et probablement encore des milliers de choses à apprendre. Je ne peux que progresser.  



Description des pouvoirs et techniques
Descriptif des pouvoirs de votre personnage : Rien de très magique. Son corps entier est une arme de destruction. Grâce à ses membres en plomb/fer, il peut résister à la majorité des armes qui ne sont pas magiques. Bien sûr, il n'est pas invincible, la magie est relativement efficace sur lui. Il a différents bras qu'il change en fonction de ses ennemis. A cause de son poids, il est incapable de flotter dans l'eau. Il coule automatiquement. Plus aucun de ses organes d'humain ne fonctionnent, donc il ne peut ni mourir d'empoissonnement, ni d'hémorragie interne ou externe. Il est capable de détecter toutes formes de vie ou de dangers à l'aide de ses yeux dans un rayon de deux cent mètres.
L'élement qui fait fonctionner la machine qu'il est, se nomme le CORE et se cache sous sa pointrine d'acier, bien sûr si on la lui retire ses membres ne sont plus alimentés et il "meurt".
Technique(s) héréditaire(s): Aucune. (Hormis les combats à la loyale, au corps à corps qu'il tient de son maître.)
Descriptif des armes de votre personnage : Son corps entier lui serre d'arme. De nombreux missiles et autres explosifs sont cachés dans chaques parties de son anatomie. Il possède aussi quelques lance-flammes au niveau du creux des mains, des bras et des pieds. Il est aussi capable de s'auto-détruire en cas d'extrême urgence.
Préférence de combat : Il est à l'aise dans toutes sortes de combats que ça soit à distance avec ses missiles et ses lance-flammes ou au corps à corps avec ses poings.

Informations persos
• Nom ou pseudonyme: Ryu... C'est bien Ryu.
• Âge: 16 ans.
• As-tu bien lu le règlement ? : Oki par votre cher Sébastien Katzroy
• Niveau de RP [Débutant, habitué, très habitué]: Débutant (on va pas pousser mémé dans les orties, hein).
• Contact [Skype, Facebook…]: Demandez et vous les aurez.
• Comment as-tu connu le forum ?: Hum... Je sais plus. Un partenariat avec un autre forum il me semble.
• Pourquoi notre forum ?  Le contexte et l'univers me plaisaient.
• Parles-nous un peu de toi :  J'ai rien à dire sur moi... Désolé.  




Dernière édition par Genos Watts le Dim 27 Mar - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatarInvité
Message

HEROOOOOOOOOOOOOOO *continue de s'égosiller comme le chanteur de Jam Project le fait dans l'opening*

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


Race : Neko

Amour : Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer... Zender, seras-tu capable de survivre ?
avatar
Gakupo Chito
Message

Bienvenue. Enfin un autre militaire de jour. Joie, joie !
Comme c'est notre jeunet qui s'occupe de valider ta fiche. Je lui laisse le champ libre. En tout cas, au moindres soucis, n'hésite pas à MP le staff.


♫ Pick me, choose me, love me

Tout savoir sur ma personne

Revenir en haut Aller en bas


avatarHideaki Toshiro Mari
Message

BIEMVENUEEEEEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas


Age : 26
Race : Hétéro

avatar
Kaoruko Hyuuga
Message

Bienvenue. Nous avons un groupe skype avec presque tous les membres du forum. Préviens-moi par MP si tu souhaites nous rejoindre.


Revenir en haut Aller en bas


Age : 25
Race : Sorcière

avatar
Tiger Green
Message

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas


avatarInvité
Message

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


Race : Humain - Elfe

Amour : Bisexuel et toujours pas décidé à faire le pas
avatar
Libero Chin
Message

Il y a que des blonds chez les militaires de jour ?! XD Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas


Age : 17
Race : Cyborg

avatar
Genos Watts
Message

Merci à tous pour votre accueil! o/
Revenir en haut Aller en bas


Age : 24
Race : Paumé-Sexuel

Amour : Un Piment... pas touche! e_e
avatar
Edward Kleith
Message

Bienvenue


Revenir en haut Aller en bas


Race : Nephilime

Amour : Je me fous du monde entier Tant que l’amour inond’ra mes matins Tant que mon corps frémira sous tes mains Peu m’importent les problèmes Mon amour, puisque tu m’aimes…
avatar
Ushinawareta Tenshi
Message

\o/ Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Race : Fée putréfaction

Amour : Ma maman et mon papa inconnu
avatar
Ruby Tanake
Message

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Race : Homme corbeau

Amour : Personne
avatar
Rasmus Rascorb
Message

Bienvenue cher confrère! En espérant que tu t'amuseras bien parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas


Race : Homme-fumée

Amour : C'est quoi ça ?
avatar
Sweeney Schreiber
Message

Heureusement, les militaires de nuits n'ont pas juste les cheveux noirs XD On aurait un sacré cliché de jour/nuit XDD

Bienvenue à toi ! Copain Militaire 8)
Revenir en haut Aller en bas


Age : 26
Race : Hétérosexuelle / Bi / Inconnu

avatar
Les anciens de Sokujitsu
Message

Sauf erreur de ma part, je pense que tout est bon. Tu es les lignes. L'histoire est plus au moins cohérente. Mais finalement, ce qui reste "d'humain" à ton personnage, c'est son âme ?

Avec les nombreuses armes qu'il a, j'espère qu'il ne viendra pas à buguer et faire exploser l'école. ça commence à me coûter cher toutes ces réparations.

Autrement, je te souhaite la bienvenue et tu es validé. Amuses-toi bien.



J'écris pour transformer la tristesse en nostalgie et la solitude en souvenirs.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cyborg solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Givre Absolu [Solitaire]
» Les poèmes d'un Tigre Solitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sokujitsu :: Fiche du personnage :: Présentations validées-