Ce forum est fermé depuis le 31 août. Je suis actuellement entrain de le recréer pour un nouveau public. Une autre histoire. Un autre univers qui mélangera l’irréel au réel. A la prochaine. o/

Partagez | .
 

 Sweeney-lorsque la fumée est "toxique"~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Race : Homme-fumée

Amour : C'est quoi ça ?
avatar
Sweeney Schreiber
Message

Sweeney Shreiber

« Lorsque tu atteins le maximum de la souffrance, tu ne ressens plus rien »

Passeport
• Nom: TEXTE
• Prénom: Sweeney
• Âge: 30 ans
• Race:  homme-fumée (plus pouvoir disons)
• Groupe: Militaire de nuits
• Lieu de naissance: Irlande
• Orientation sexuelle:Réussissez à briser son blasement et nous allons voir !
• Animal de compagnie: Aucun



Description Physique
Sweeney mesure 183 cm pour un poids santé de 73 kilos. Ses cheveux roux, naturellement, paraissent presque rouge au soleil. De plus, il a une coupe de cheveux dans le style rebelle. La plupart de ceux-ci se retrouvent lissés vers l'arrière et dans les airs en pointe. Également, deux petites mèches rebelles lui retombent sur les yeux. Ses sourcils roux sont fins. La plupart du temps, ils seront froncés. Ses yeux verts semblent ternes et sans vie. Cependant, lorsqu'il est en colère, ceux-ci s'obscurcissent. Également, s'il est content, son regard s'illuminera d'une lueur endiablée. Son nez aquilin lui donne un petit air de dure. Sa bouche pincée intensifie son air de blaser. De plus, ses sourires paraissent le plus souvent hautains. Cependant, il ne sourit pas souvent. Ses joues sont creuses. Par contre, son front petit donne une illusion d'avoir une petite tête. Son visage, dans son ensemble, est de forme ovale et son cou est large, démontrant sa belle carrure. Vu qu'il est un rouquin, sa peau est pâle et elle est sensible au soleil. Il doit faire attention à ne pas trop attraper de coup de soleil pour ne pas ressembler d'un lait frappé ! Son corps est musclé à cause de son métier et des exercices qu'il a dû faire pour avoir la forme demandée pour ce dernier. Dans le milieu de son dos, il  a plusieurs cicatrices. Elles sont rosées et la peau à cet endroit est déformée. Elle semble être  du plastique. Ce sont des  marques dues à des brûlures. Également, une tache de naissance de taille moyenne et de couleur  rose tirant sur le rouge se situe à l'intérieur de sa cuisse gauche. Sinon, son corps élancé  décrit ses courbes de façon allongée et proportionnelle. Ses doigts sont longs et fins ce qui peut surprendre au vu de sa carrure. D'un autre côté, entre son index et son pouce, on retrouve un tatouage à l'effigie d'un phénix. Celui-ci est en noir et blanc. De plus, la créature mythique est alignée en oblique, la tête vers le pouce. Ses ailes ouvertes s'étirent vers le pouce et le haut de la main. De plus, la représentation est faite en flamme ce qui donne l'illusion que le  phénix se consume. Également, la queue de la créature descend vers le bas de la main.  Sur le plan des piercings, Sweeney a le croquant de l'oreille droite de percée. Son perçage n'est qu'un anneau gris en argent. Ce trentenaire s'habillera  de vêtements sombres et décontractés. Il porte des chaînes après ses jeans ce qui lui donne une allure de rebelle. Sinon, il portera son équipement de travail. Aussi, cet homme portera régulièrement des colliers. La plupart sont, seulement, des chaînes en argent. Sinon, il porte très souvent un collier en corde très large qui lui descend jusqu'au torse et qui  détient en son centre une broche de métal en forme d'étoile à six branches. Le cordon qui relie le tout est brun et se finit en deux. Également, il portera toujours une ceinture pour retenir ses jeans de couleurs sombres. Sweeney marche avec les épaules basses, la tête haute, le dos droit et les pieds trainants. D'un autre côté, sa voix froide et grave peut donner la chair de poule, mais son rire peut amuser. Hé oui ! Ce rouquin rit extrêmement mal ! Heureusement, rarement nous pourrons entendre  ce couinement qui ressemble étrangement à une personne qui se fait égorger.
 


Caractère du personnage
Manies-Tics-Phobies


Une des premières manies de cet homme est  qu'il touille son café pendant environs 3 minutes avec le bruit de sa cuillère contre la tasse. Cette manie peut vous paraître normale, mais quand on se met à brasser un café noir… Ça relève vraiment plus d'une manie qu'une simple habitude ! De plus, ce tic a le don d'agacer les gens autour de lui. Également, il exercera cette manie à chaque fois qu'il boit un café, et ce, avant de le siroter. D'un autre côté, le trentenaire a également le tic de faire craquer ses doigts. Il le fait surtout après une journée de boulot ou lorsqu'il reste trop assis longtemps. D'autre part, il a un côté plus maniaque qui est plus pire qu'une simple manie. En effet, avant de manger, il doit inspecter ses ustensiles sinon il serait incapable de bouffer. Il s'imaginerait des trucs pas possibles. Également, il ne peut pas dormir si ça porte de chambre est ouverte ou si la porte du placard est restée ouverte. C'est une de ses bizarreries. Du côté des phobies, Sweeney est taphophobe. C'est-à-dire, il a la phobie d'être enterré vivant. Cette immense peur lui provient d'un évènement terrible survenu dans son enfance.

(Un petit plus)Ses valeurs : Sweeney est une personne très franche donc une de ses valeurs les plus importantes reste la franchise. Sa deuxième attache morale est le détachement. C'est très important d'être détaché des autres pour lui. Finalement, il a la liberté comme dernier fondement important à ses yeux. Il n'en a pas beaucoup, mais c'est normal au vu de son caractère…

Caractère

Le trait de caractère dominant chez ce rouquin est blasé. Il  reste indifférent à la vie. De plus, il ne prend plus plaisir à la découvrir. Il est prisonnier dans son « je m'en foutisme ». Par exemple, une personne qui se met à l'insulter va seulement récolter un sourire hautain. Sweeney va juste s'en foutre carrément. Également, s'il voit quelqu'un se faire battre ou voler, il va juste regarder et s'en amuser. (Sauf, s'il est en service, là,  il va arrêter le délinquant de façon brutale)Il ne faut pas non plus penser que puisqu'il est un grand flegmatique que rien ne peut lui procurer du plaisir ou que rien ne peut le mettre en colère. Cela serait totalement faux. Son indifférence survient surtout avec ses interactions avec autrui. Également, ce rouquin reste une personne solitaire et sans attache. Il préfère être dans sa bulle plutôt que se retrouver avec des gens. En gros, il se fout des autres et il ne désire pas avoir un entourage. Pour lui être ami avec quelqu'un s'est avoir une chaîne autour du cou.

De plus, cet homme est une personne certainement orgueilleuse. Il ne voudra  pas briser sa dignité. Il préfère cacher chacune de ses faiblesses et refouler ses peurs. Il cachera également sa misère par orgueil en affichant un visage refermer. Dans ces instants-là, il aura un air froid ou neutre. Il se contentera de fumer une cigarette en plissant les yeux. Malgré son orgueil, il n'est pas prétentieux. Il ne cherche pas à se faire remarquer des autres. Au contraire, il préfère rester dans sa bulle. De plus, il ne s'admire pas et ne voudra pas avoir une horde de fans qui le suit. Vous vous demanderez sûrement alors sur quel plan tire son orgueil ?  De la fierté. Il est extrêmement fier de son cheminement personnel, malgré son enfance médiocre. Il a donc besoin de ne pas détruire cette belle fierté. Il la chérit. Par exemple, s'il glisse et tombe sur le sol devant tout le monde, il va se relever avec un visage ferme. Une fois levé, il lèvera son menton en signe de défi envers tous ceux qui seraient tentés de rire de lui.


D'un autre côté, Sweeney est réaliste. Il a les pieds terre-à-terre. Par contre, il décrira les aspects de la vie de façons sèche et vulgaire. Par exemple, si une personne venait à lui dire : «  Ma mère est morte… Au moins, elle est au ciel ! » Sweeney répondrait tout simplement : «  Ta mère est morte. Elle est enterrée six pieds sous terre. Oublie, le ciel. Elle pourrit dans son tombeau. » Pour lui, tout ce qui existe   a une explication logique et rationnelle. Il ne croit en rien d'autre qu'à la raison. Ne venez pas lui dire que Dieu existe ! Il va juste vous prendre pour un sans cervelle. De plus, lui-même ne se fera pas d'idée créative. Il n'a donc pas beaucoup d'imagination.


Cet Irlandais est tout de même intrépide. C'est-à-dire, il n'a aucunement peur du danger ce qui est un avantage précieux pour son métier. Il agira avec sang-froid dans des situations délicates. Par exemple, si un homme armé le menace, il tentera de tirer en premier. Certains diront que c'est une qualité admirable. Pourtant, il peut se faire tuer ou blesser à cause de ce trait de caractère puisque ses situations peuvent dégénérer en tout temps.


Cet homme est une personne décontractée dans la vie à cause de son côté blasé. Il est le plus souvent détendu et il ne subira pas d'anxiété pour rien. Même, si une personne tentait de l'intimider, il s'en ficherait. Pire des cas, il se fera juste frapper. Mais, attention, si on le frappe, il riposte. À cause de ça, il peut sembler désinvolte. Sweeney a juste la conscience légère et se détache facilement de ses soucis.



D'un autre côté, Sweeney détient une personnalité qui penche vers le sadisme. Il aime voir la souffrance  chez autrui. Par exemple, si une personne se foule le pied devant lui, ce dernier se délectera de la souffrance de cet individu. Par contre, il est un sadique passif. Il aimera juste regarder sans lui-même provoquer cette douleur.

Ensuite, on peut dire que cet homme est patient à cause de ses indifférences et de sa tête légère. Par exemple, si quelqu'un s'énerve devant lui ou s'amuse à l'insulter, Sweeney ne réagira pas. Pire des cas, il s'allumera une cigarette en le regardant comme s'il  n'existait pas. Par contre, il peut être impatient s'il tombe en manque de nicotine. C'est sa petite drogue et il a besoin d'avoir sa dose quotidienne.

D'autre part, ce trentenaire est royalement égoïste puisqu'il se fiche des autres. Donc, il ne pense qu'à lui et agira toujours pour son propre intérêt.

Sweeney est très franc. En effet, il ne mâche pas ses mots. Il dira ce qu'il pensera sans aucun filtre ce qui agace généralement les personnes qui le côtoient. Également, sa manière de parler blesse souvent ses interlocuteurs.

De plus, cet homme peu sympathique et aucunement empathique est intransigeant dans son travail. C'est-à-dire qu'il ne flanchera à aucune règle. Il agit avec ce qu'il a appris. Oubliez les passes droites avec lui ! Par exemple : un automobiliste dépasse un feu rouge devant les yeux de l'irlandais, il se fera certainement arrêter. Vous voyez mieux pourquoi ses collègues ne l'aiment pas trop ? Également, il est intraitable envers le comportement de ces collègues. S'il voit qu'ils font des actions louches ou des passes droites, il ira immédiatement les dénoncer ce qui lui attire beaucoup d'ennemis.

Maintenant, passons à sa passion. Sweeney, malgré son indifférence à la vie, détient un véritable entichement pour le phénix. En lisant des livres sur cette créature mythique, il s'est vu dans cette créature. Il s'était relevé de ses cendres pour être ce qu'il était désormais. Il achètera donc des figurines, des affiches et des livres en rapport au phénix. (Il a même un tatouage de cette créature, mais ça, on va le voir dans son physique !)

Ensuite, comme dit au tout début, il y a bien des choses qui le rendent heureux  et qu'il aime malgré son côté très blasé. Il adore dormir. Rien de mieux qu'une bonne nuit de sommeil pour le rendre un soit tant peu de bonne humeur ! Le trentenaire est un accro à la nicotine donc fumé le rend heureux et il adore avoir sa clope entre les doigts. D'un autre côté, être seule dans sa bulle le comble de bonheur. Il est également accro à la caféine. Il boit beaucoup de café puisqu'il aime le goût amer de celui-ci. Sweeney se penche soit vers le café noir ou le cappuccino tout dépendamment de ses envies. D'un côté plus morbide, il apprécie bien sur de regarder quelqu'un souffrir. Dans ces moments-là, il s'installe confortablement en tirant sur sa cigarette coincée entre ses doigts. En outre, regarder quelques films d'horreur le détend bien après une journée de travail. D'un autre côté, il adore faire des promenades nocturnes, car habituellement, les rues sont plus vides que dans le jour. De plus, il affectionne également les choses en rapport à sa passion. Également, exercer son métier lui plaît bien puisque ça passe bien le temps !


Comme toutes personnes, il déteste bien des choses et certaines le mettent en colère. Il n'aime pas être entouré de personnes. Cela peut même l'irriter. Également, il a une sainte horreur de se faire déranger et ce peu importe ce qu'il fait. De plus, l'importuner le fâche.  Lorsqu'il se met dans cet état, il agira brutalement et vivement. Comme on dit, il ne faut pas réveiller le dragon qui sommeille en lui. D'un autre côté, il déteste vraiment avoir des cauchemars en lien avec son passé. Bien sûr, il ne parle jamais de ceux-ci pour conserver sa chère dignité. D'autre part, il haït être en position de faiblesse, être dominé ou bien être forcé à faire un acte contre son gré. Ça, le don de le sortir de ses gonds malgré son caractère tiré vers le blasement !


Il était une fois
La nuit paraissait calme et douce. Le bébé dormait dans sa chambre. Il pouvait donc écouter la télévision en paix. Lam, l'oncle de ce bambin, regardait la télévision en entendant que  son frère revienne de son voyage amoureux avec sa femme. Son frère et lui étaient des Irlandais. Mais, la femme de son frère n'était qu'une Autrichienne. Lam aurait aimé que son frérot continue leur génération d'irlandais pure. Ce fut pendant qu'il réfléchissait à tout ça qu'il entendit sonner à la porte d'entrée. Il grommela avant de se lever. Il s'étira et se dirigea vers la porte d'un pas lent. Il se demandait qui pouvait bien le déranger à cette heure tardive. La porte s'ouvrit directement sur deux agents de police. Lam retroussa le nez. Il n'aimait pas trop les forces de l'ordre. Ils lui annoncèrent la mort de son cadet et de la femme de celui-ci. La cause était un simple accident de voiture qui fut mortel. En entendant cette annonce épouvantable, il se sentit défaillir. Il claqua la porte aux nez des agents. Lam se laissa choir contre la porte sans savoir comment vraiment réagir. Il aurait eu envie de tout défoncer, mais en même temps, il se sentait complètement vide… Ce fut en entendant les pleures du bébé  qu'il se demanda quoi faire de ce petit. Il détestait les enfants donc il ne désirait pas s'en occuper. En plus, à ses yeux, c'était juste un bâtard. Lam monta les escaliers et ramassa le bébé dans ses bras. Il venait de prendre sa décision. À trente minutes de route, un orphelinat se trouvait là. Il pourra remettre Sweeney à la société de cette façon. Il se fera passer par un voisin qui a su pour l'accident des parents et signera tous les papiers qu'il faudra. Lam s'exécuta sans remords…

* * *
Quelques années passèrent, Sweeney devenait un enfant tranquille et souriant. Le môme venait de fêter ses 5 ans. Il ne se posait pas encore vraiment de question sur ses parents. Il était trop jeune encore pour se demander ce genre de chose puisqu'il habitait depuis bébé dans un orphelinat. On s'occupait bien de lui et ce dernier se sentait bien dans cette « belle grosse famille. » Il adorait même jouer à cache-cache avec d'autres enfants. En plus, il se fit même un meilleur ami du nom de Sam. Ce gamin et lui étaient inséparables. Ils passaient tout leur temps ensemble ! Seulement, cette amitié se brisa lorsqu'on adopta Sam.

À 7 ans, il perdit donc son meilleur ami. Cette perte lui ruina beaucoup le moral. Il se retrouvait à nouveau seul dans cet endroit. Il commença à se renfermer un peu sur lui. Il voyait les autres enfants se faire adopter et lui aucun parent l'avait approché encore. Le môme se demandait ce qu'il faisait de mal pour que personne ne veuille de lui. Il rêvait souvent d'avoir une famille… Le pauvre ne savait pas encore qu'il y avait pire qu'être orphelin.

Lorsqu'il atteint l'âge de 10 ans, Sweeney était un enfant solitaire. Il préférait être dans sa bulle. Il adorait aussi faire des promenades nocturnes. Il se sentait souvent libre comme l'air lorsqu'il enfreignait les lois de l'orphelinat. Ce fut à cause de cette activité rebelle que sans le savoir un homme vicieux l'avait remarqué. De plus, cet homme  abordait souvent Sweeney durant ses promenades. Il lui demandait des informations personnelles. Le gamin, encore innocent, lui disait tout en pensant que ce mec  pouvait peut-être l'adopter.

Un soir, cet homme l'amena dans sa voiture. L'enfant le suivit tout heureux de pouvoir changer d'environnement. Il ne se souciait pas de se faire pincer. Seulement, l'homme aux idées dérangées  était en train de le kidnapper. Le malade mental le fit pénétrer dans sa maison. Sweeney ne sentait pas encore le danger de la situation. Il pensait que tout était normal. Oui, il rêvait encore d'être adopté. Ce fut quand cet homme le posa sur ses genoux tout en lui caressant le dos qu'il comprit que quelque chose  clochait. Il tenta de se débattre, mais bien trop jeune, il ne pouvait rien faire. Le fou le frappa au visage et décida de s'amuser avec sa trouvaille. Non, il ne l'abusa pas sexuellement. Il se plaisait seulement à le torturer. Il l'avait attaché dans son sous-sol. Pendant deux mois, il s'amusait à le frapper avec un tisonnier rougi par le feu. Le gamin ne pouvait que hurler de douleur sans rien faire. En dehors, des avis de recherche passaient partout. On pensait qu'il s'était enfuit de l'orphelinat. Sweeney pensait mourir et priait même de mourir. Seulement, son tortionnaire avait eu une autre idée pour lui.

Après ces deux mois de torture, ce dernier le détacha pour l'enfermer dans son coffre de voiture. Il conduit jusqu'au cimetière de la ville. Arriver là, il creusa une tombe. Une fois cet acte fait, il jeta Sweeney dans le trou. Le gamin cria pour que quelqu'un vienne l'aider. La panique le prit vraiment lorsque son agresseur commença à jeter de la terre sur lui. Il ne voulait pas être enterré vivant. Il continuait de s'époumoner malgré qu'il se sentait mal en point. Le rouquin eut de la chance.  Une personne se retrouvait dans le cimetière à ce moment-là. Il appela la police en voyant la scène de loin.

Les agents de sécurité ont arrêté le fou. Sweeney fut conduit à l'hôpital. Ce dernier, détenait pas mal de séquelles dues  à ce qu'il avait subi. Les médecins le traitèrent, en premier, pour les brûlures dans son dos. Il devra se paumer souvent à cet endroit. Ensuite, il eut un suivi avec des psychiatres. Au début, le jeune homme refusait d'en parler. Mais, il commença à se sentir blasé face à tout ça. Pourquoi s'acharner à ne rien dire ? Pourquoi s'en faire ? De toute façon, il ne trouvait plus de plaisir dans la vie. Attention ! Il n'était pas dépressif pour autant. Seulement, les évènements qui se produisaient dans sa vie ne lui procuraient plus d'amusement. Plus que Sweeney se confiait à eux, plus que sa mentalité commençait à changer. Cependant, une chose resta bien ancrée en lui : la phobie d'être enterré vivant. Aussi, il ne voulait plus avoir d'ami ou de famille. Hé oui ! Il avait bêtement fait confiance à une personne et voilà, où cela l'avait mené… Également, oublions les rêves ! Ils sont totalement inutiles et vous rendent idiots ! C'était bien à cause de son stupide rêve qu'il était tombé dans le panneau. Sweeney pensait désormais de cette façon. Plus que les années avanceront, plus que sa mentalité évoluera dans ce sens…

* * *

Le jeune homme rentra dans une famille d'accueil. Cette famille composée d'un père et d'une mère ainsi que d'un jeune garçon formaient un nid convivial. Ils vivaient, en Irlande, mais dans la ville de Dublin. Sweeney habitait autrefois  également, en Irlande, mais dans la ville de Dundalk. Une heure de route séparait les deux villes. Néanmoins, cette petite distance lui faisait du bien. Il pourra changer d'air. Il s'entendait bien  avec eux en général. Mais, il tentait de s'effacer le plus souvent qu'il le pouvait. Il se sentait comme un étranger dans cette bâtisse. Également, il ne faisait que supporter le garçon.

De plus, il rentra pour la première dans une école publique ce qui lui plaisait bien. Il continua à se tenir à l'écart des autres. Il se sentait de plus en plus blasé par ses relations avec autrui. Sweeney commençait même à s'exprimer franchement ce qui lui value quelques retenues. Il excellait bien en math et en anglais. Il détestait par contre l'économie et l'histoire. En outre, ce fut dans cette tranche d'âge qu'il découvrit son côté sadique passif. Il était assis à une table lorsqu'il vit une jeune fille prendre une débarque. La voir tombée sur le sol le fit sourire. Le pire, cette demoiselle se mise à pleurer, car elle s'était foulé le pied. Sweeney se sentit content d'admirer la souffrance sur le visage de cette dernière. Ce fut la première fois et aucunement, la dernière qu'il put sentir ce petit  plaisir sadique.

En dehors de l'école, le jeune homme commençait à fumer. En plus, il volait des cigarettes au père dans sa famille d'accueil. Ce fut même à cause de ce dernier, s'il en devenait  accro. En effet, Sweeney eut envie d'essayer en voyant cet homme tiré sur sa clope à chaque matin. Lorsqu'il se fit prendre la main dans le sac par la mère, il reçut une punition. Mais, l'adolescent s'en foutait carrément. Il continua donc de fumer malgré les interdictions.

Vers ses 17 ans, le rouquin blasé essaya une relation avec une adolescente. Cette dernière disait l'aimer. Lui, franchement, ne ressentait rien pour elle. Il se disait simplement que tenter l'expérience pourrait lui être bénéfique. Hé oui, il pensait d'abord à lui avant les autres. (Même s'il ne pensait pas vraiment aux autres…)  Il alla même jusqu'à  avoir une relation sexuelle avec elle. Oui, comme tout mâle, Sweeney s'excitait en voyant une belle fille nue. Cependant, il la largua la journée d'après. Il trouvait la relation trop contraignante et endormante. Il ne voulait pas détenir de laisse dans son cou. Sérieusement, pourquoi rester avec une personne que tu n'aimais pas ?  Il se ficha de la réaction de l'adolescente. Rapidement, il se fit une réputation de sans-cœur et de rebelle.

* * *

Vers ses 19 ans, il reçut son premier diplôme scolaire et il fut accepté à «University College Dublin.» Également, il quitta sa famille d'accueil puisqu'il était enfin majeur. Il emménagea dans un appartement      pas trop loin de l'université. Il se trouva un boulot comme plongeur dans un petit restaurant. Il y travaillait le soir et les fins de semaine. Également, il fit une démarche de prêt et bourses. En plus, il rentra dans le programme d'aide «Free Fees Sheme» qui te permettait d'avoir ton premier cycle gratuit. Cela aida beaucoup le jeune homme. Il étudia donc dans le  programme  des droits civils où il reçut  son diplôme de «bachelor of civil Laws.» Cela lui prit un bon 2 ans. Heureusement, il étudiait  avec force et il n'aimait pas faire la fête. Donc, ça lui donnait pas mal d'avantage de réussir. Sweeney ne se  fit pas d'ami. Encore une fois, on n'aimait pas trop sa façon de parler. Également, il découvrit sa passion pour le phœnix durant sa deuxième année d'études. Grâce à une de ses recherches, il était tombé sur un livre traitant de cette créature mythique. Pendant ses vacances, il décida de se faire tatouer un phénix  entre son index et son pouce. Également, il eut l'envie de se faire percer le croquant de son oreille pour enlever son air juvénile qu'il détestait. Malgré sa vie active, son passé le rattrapait quelque fois la nuit. En effet, le pauvre Sweeney faisait des cauchemars où il revivait quelques moments de son kidnapping.  Il se réveillait en sueur et ensuite, il devenait en rogne d'être poursuivi par ses vieux fantômes.

Ensuite, il entra en maîtrise de la criminologie et de la justice. Cette maîtrise lui prit 4 ans d'études. Il finit donc ses études à ses 25 ans. Sweeney était endetté par ses prêts étudiants, mais il savait où aller au moins. Il lâcha son petit boulot de plongeur pour passer des entretiens auprès des institutions pour travailler dans son métier. Le département de la justice d'Irlande du Nord aima bien son parcours. Il réussit donc d'y rentrer dans la fonction d'ordre public. En gros, il patrouillait les rues. Également, il portait son uniforme et son arme de service. Par contre, il devait cacher son tatouage à la main pour bien paraître.

~Lorsque le surnaturel te sauve la vie~

Durant sa première année de service, un événement étrange arriva dans la vie du blasé qui changera complètement cette dernière…

Alors, un soir, le rouquin prit en chasse un soit-disant criminel, mais une fois qu'il tourna dans la ruelle. Il reçut une décharge de teaser sur lui ce qui le fit tomber sur le sol. L'Irlandais se demandait ce qu'il se passait jusqu'à ce qu'il voie deux coéquipiers qu'il reconnut à un coup d'œil malgré l'attaque qui venait de bien l’assommer. Ces derniers désiraient vraiment le tuer. Ils versèrent donc de l'eau tout autour de l'homme paralyser par le premier choc électrique qu'il avait eut. Ils se reculèrent tranquillement avant de jeter un fils électrique branché à la prise de courant derrière l'immeuble.

Rapidement, tout le corps du blasé dansa sous la tension qu'il subissait à cause du choc électrique. Normalement, cette énorme décharge électrique suffirait à tuer un homme…. Mais, dans le cas de Sweeney, une partie de son cerveau s'éveilla tout en lui donnant une drôle de capacité… Habituellement, cette partie cérébrale, d'un humain normale, resterait jusqu'à sa mort en sommeil.

Tout le corps de Sweeney se changea en fumée noire ce qui l'empêcha de se faire griller le cerveau et de se sortir de ce mauvais pas. Ce mécanisme s'était déclenché tout seul. Cela fut assez pour faire fuir ses assaillants. Seulement, le pauvre ne savait pas du tout comment redevenir en homme normal.

Heureusement pour lui, la vie lui sourit pour la première fois. Une personne sortit de l'ombre de la ruelle et celle-ci était un sorcier âgé dans la quarantaine d'années. Ce dernier avait tout vu la scène et il aida Sweeney à reprendre sa forme humaine. Sans énergie, il tomba sur le sol se fichant de rien comprendre pour le moment. Il voulait juste se reposer et qu'on lui foute la paix. Une fois dans les vapes, le sorcier le prit sur son épaule pour l'amener à Sokujitsu sachant pertinemment que cet homme n'avait plus sa place dans le monde des humains.

***

Ce vieil homme prit soin du blasé tout en comprenant son état d'esprit peu enviable… Il lui apprit comment maîtriser son pouvoir et à le développer. Sweeney, au début, restait dans son « je m'en foutisme » faisant rien du tout. Mais, en se voyant prendre forme de la fumée lorsqu'il fumait une cigarette ou lorsqu'il était dans sa douche le convaincra d'écouter ce sorcier.

Durant sa deuxième année à Sokujitsu, Sweeney était âgé d'alors 27 ans, le sorcier savait que le rouquin était prêt à reprendre du service. Il voyait bien que pour ce blasé son travail comptait plus que tout. Il réussit avec peine et misère à contacter le fameux Yoru Hyuuga. Ce dernier demanda de voir Sweeney en action avant de prendre toute décision. Le rouquin se combattit donc avec d'autres soldats pour faire son évaluation. Malgré que le rouquin gagna un seul des combats, il put impressionné quelques personnes avec ses manières juste à lui de combattre. On l'accepta finalement comme soldat dans la section militaire de nuit.

Trois ans plus tard, l'homme-fumée habitait désormais dans son propre loft et travaillait la nuit. Sa vie ressemblait étrangement à celle dans le monde des humains sauf qu'il vivait moins de haine et qu'on acceptait son état d'esprit.



Description des pouvoirs et techniques
Descriptif des pouvoirs de votre personnage :    Sweeney est un homme-fumée donc il peut produire de la fumée comme il le désire et d'également se transformer en celle-ci. La fumée qu'il produit ou lorsqu'il se transforme en celle-ci est noire encre. On peut dire que son pouvoir est plus défensif qu'offensive même s'il réussit à bien l'utiliser dans les deux méthodes. Pour combattre, sa fumée peut devenir toxique si par exemple, il contrôle celle de sa cigarette en augmentant le mercure qui se retrouve à l'intérieur. Lorsqu'elle devient toxique, une puanteur se dégage ce qui avertit son ennemi que quelque chose ne va pas très bien. De plus, il peut changer la densité de celle-ci comme il le désire.

TECHNIQUES (très inspirer de Smoker ^-^ )

1. Il transforme ses bras en fumée pour ensuite les entourés autour de son ennemi et augmenter sa densité pour emprisonner son ennemi.

2. Il transforme ses bras en fumée sauf ses mains pour se donner plus de force à frapper ennemi.

3. Il utilise sa fumée toxique pour troubler son adversaire et brouiller sa vue avant de frapper

FAIBLESSES

Le feu annule les effets de ses attaques et lui jeter du liquide dessus lorsqu'il se transforme en fumée le refait prendre sa forme humaine immédiatement.

Ps : le côté toxique ne sera jamais utilisé sur un personnage d'un joueur, mais plus sur les "faux ennemis PNJ" -si accepter-
Technique(s) héréditaire(s): Aucun
Descriptif des armes de votre personnage : -Morgenstern à deux têtes (lors de mission importante)
-Sinon, il utilise son corps plus son pouvoir o/
Préférence de combat : Il n'a aucune préférence de combat. Il se bat seulement lorsqu'il le doit dans son métier.

Informations persos
• Nom ou pseudonyme: Sweeney
• Âge: 20 ans
• As-tu bien lu le règlement ? : [Écrire, ce n'est pas vivre.][C'est peut-être survivre.]
• Niveau de RP [Débutant, habitué, très habitué]: Habitué
• Contact [Skype, Facebook…]: Aucun, inutile
• Comment as-tu connu le forum ?: Topsite
• Pourquoi notre forum ?Par une personne sur le fofo




Dernière édition par Sweeney Schreiber le Jeu 5 Nov - 15:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatarInvité
Message

First! Bienvenue parmi nous jeune nuage toxique.
Revenir en haut Aller en bas


avatarInvité
Message

Bienvenue !!!

J'ai validé le code, tu as les lignes et l'avatar, donc je ne pense pas qu'il y ai de soucis quant à la validation. ^^
Revenir en haut Aller en bas


Race : Homme-fumée

Amour : C'est quoi ça ?
avatar
Sweeney Schreiber
Message

Merci à vous

et j'ai terminé ma fiche o/
Revenir en haut Aller en bas


Age : 24
Race : Paumé-Sexuel

Amour : Un Piment... pas touche! e_e
avatar
Edward Kleith
Message

oh bah jai pas eu à valider ta fiche XD

re bienvenue :B


Revenir en haut Aller en bas


Age : 26
Race : Hétérosexuelle / Bi / Inconnu

avatar
Les anciens de Sokujitsu
Message

A quand les belles demoiselles avec des culottes à fleurs ?

Code, lignes, avatar, tu as tout ce qu'il faut. Nous te souhaitons la bienvenue et espérant que tu t'amuseras. Tu es validé.



J'écris pour transformer la tristesse en nostalgie et la solitude en souvenirs.


Revenir en haut Aller en bas


Race : Homme-fumée

Amour : C'est quoi ça ?
avatar
Sweeney Schreiber
Message

Roh <.< Faut lire quand même Ed ~ *sort*

Merci pour la validation

Revenir en haut Aller en bas


avatarInvité
Message

Bienvenue copain d'avatar de K ! \o/ (Mikotooooooooo <3)
Revenir en haut Aller en bas


Race : Homme-fumée

Amour : C'est quoi ça ?
avatar
Sweeney Schreiber
Message

Merci coupainnn (Oui mikotooooo *O*)
Revenir en haut Aller en bas


Race : Nephilime

Amour : Je me fous du monde entier Tant que l’amour inond’ra mes matins Tant que mon corps frémira sous tes mains Peu m’importent les problèmes Mon amour, puisque tu m’aimes…
avatar
Ushinawareta Tenshi
Message

Bienvenueeeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweeney-lorsque la fumée est "toxique"~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le cake au saumon fumé
» Fumées des réacteurs dorsaux
» l'herbicide Roundup toxique pour les cellules embryonnaires
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sokujitsu :: Fiche du personnage :: Présentations validées-